Le 18 septembre, votez DANIEL DEVAUD à la Cour des comptes !

aff devaud-liste2-smLe 18 septembre, les Genevois·e·s éliront un nouveau magistrat à la Cour des Comptes.


Une institution au service des citoyen·ne·s
La Cour des comptes surveille le fonctionnement des collectivités publiques et garantit au citoyen que l’argent du contribuable est bien employé, conformément aux lois, sans passe-droits ni jeux d’influence.

Daniel Devaud: intégrité, compétence, indépendance
Ancien secrétaire-adjoint du Département de l’économie, Daniel Devaud n’a pas hésité à mettre en jeu son poste. Il s’est battu pour le respect de la loi, contre son chef qui prenait des libertés avec la Lex Furgler réglementant les acquisitions d’immeubles par des étrangers.

Elu magistrat du pouvoir judiciaire en 1996, Daniel Devaud a instruit nombre aff devaud-liste4-smd’affaires financières complexes et dossiers sensibles de corruption publique : détournement d’avion, sang contaminé, gouvernement d’une république d’Asie Centrale, d’un pays d’Afrique, de la famille Bhutto, etc.

Il a aussi mené des enquêtes concernant d’importantes affaires d’escroquerie internationale et a été l’un des premiers magistrats chargé du dossier de la Banque Cantonale Genevoise.

Un juge impartial pour barrer la route à l’UDC
Cette élection impose un choix clair. D’un côté, un politicien de la droite dure au profil sectaire, qui affiche sa volonté d’instrumentaliser la Cour des comptes afin de démanteler l’Etat social, avec pour conséquence un renforcement des inégalités.

De l’autre côté, Daniel Devaud, actuel juge à la Cour de justice, dont le

aff devaud-liste5-sm

parcours exemplaire témoigne de son attachement à un Etat efficace, impartial, au service de chacun·e.

 

Un Etat social pour plus de justice
Une bonne utilisation des deniers publics permet d’améliorer les prestations de l’Etat. Un démantèlement de celui-ci livre la population à la loi du plus fort et creuse encore les inégalités.

Face à la crise, il est plus que jamais essentiel de garantir les prestations de l’Etat et des services publics. C’est essentiel pour défendre une vraie égalité des chances pour chacun·e.

Dans une perspective républicaine, nous soutenons un Etat au service de toutes et de tous, guidé par les valeurs humanistes de responsabilité et de solidarité.